Conclusion

Alors que le monument dédié au fondateur de l'URSS, le mausolée de Lénine, est d'une architecture extrêmement moderne, avec des éléments constructivistes, la Place Rouge, dès les années 1930, sert à une scénographie qui d'une part lie la place à l'histoire de la Russie, mais d'autre part, réorganise la Place en fonction de la propagande de l'Etat soviétique.

Le changement d'orientation de l'axe principal de la place s'organise logiquement autour du mausolée et la tribune renvoie à l'architecture de la Rome antique.

AccueilModifications de la Place Rouge > Conclusion< PrécédentSuivant >