Routes de la Soie enseignant

Ouzbékistan, Partis de l’opposition

Un des seuls partis qui conteste encore le pouvoir d’Islam Karimov est le Mouvement Populaire d’Ouzbékistan. Le président de ce parti n’est autre que Muhammad Salih ancien président du parti de l’opposition Erk qui fut interdit par Karimov dès son arrivée au pouvoir. . Leur but est de renverser le régime d’Islam Karimov. Pour ce faire, ils veulent organiser des actes de désobéissances civiles, tel que des manifestations ou des grèves, sans effusion de sang, afin de priver Karimov du soutien populaire et, de ce fait, renverser son régime car sans ce soutien il n’est rien. Les principaux reproches faits à Karimov sont les suivants : mainmise du gouvernement sur l’économie du pays et dégradation de celle-ci, problèmes environnementaux et répression du peuple.
Toutefois, certains opposants doutent de l’honnêteté du mouvement populaire d’Ouzbékistan car il est construit autour d’organisations islamistes et leurs buts seraient de construire un état islamique[1].

 


 

Daniel Allgower

Top Desktop version